Mohamed, Ismaël, Younès, Nordine, Rachid...

Les touristes, attirés par les vendeurs de maroquinerie, les regardent du haut des terrasses, une feuille de menthe sous le nez pour masquer la forte odeur du lieu.

Eux, ce sont les tanneurs de Fès. Une des grandes fiertés de la plus ancienne médina au monde.

Travaillant toutes l’année dans des conditions qui ont peu changé depuis douze siècles pour un salaire en dessous du smic marocain, ils continuent inlassablement, jour après jour, les même gestes qu'ont fais leurs ancêtres avant eux.

Mettons-nous à leur niveau, les yeux dans les yeux.

Using Format